Déroulement d’un test psychotechnique du permis de conduire

permis de conduire

Vous êtes de Dijon et vous êtes victime d’une annulation de permis de conduire, ou encore de la perte de tous vos points ? Vous devez passer un test psychotechnique du permis à Dijon pour pouvoir récupérer votre permis. Cette étape est également obligatoireen cas de suspension temporaire de votre permis de conduire. Comment se déroule un tel test ?

Test psychotechnique : en quoi consiste-t-il ?

Si vous venez de vous faire suspendre ou de vous faire retirer votre permis de conduire, vous êtes dans l’obligation de passer par un test psychotechnique du permis de conduire à Dijon. Cette étape se complète à la visite médicale obligatoire, et permet à la commission médicale qui vous fait passer le test de savoir si vous êtes ou non apte à conduire une voiture. Grâce aux tests psychotechniques, vos capacités psychomotrices sont évaluées pour ne citer que votre aptitude à traiter les informations, à réagir, à vous concentrer ou encore à coordonner les mouvements de vos pieds et mains en toute circonstance. Ce test vise également à identifier la présence d’un éventuel problème psychomoteur qui vous empêche d’avoir une parfaite maîtrise de la conduite d’un véhicule à moteur. Lors de votre examen psychotechnique, vous ferez face à trois types d’exercices, à savoir le test de concentration, l’évaluation de votre capacité d’attention et le test de votre réactivité, ou encore de votre coordination. N’hésitez pas à voir ce site pour plus d’infos.

A quel moment vous devez passer un test psychotechnique ?

Pour pouvoir passer un examen psychotechnique, vous devez au préalable passer une visite médicale. Si le résultat de cette visite est favorable, un test psychologique vous sera demandé. Tout psychologue inscrit au registre ADELI peut vous faire passer ce test. Tout comme la visite médicale, le test est également payant. Le résultat est mis sous enveloppe scellée et envoyé au médecin qui s’est occupé de votre première visite médicale. Si cette procédure n’est pas respectée, le test ne sera pas valide et vous devrez recommencer. Si les résultats du test ne vous satisfont pas, vous êtes autorisé à les contester auprès d’une commission d’appel. Votre dossier sera alors examiné et le verdict final est communiqué au préfet. Si les résultats sont encore négatifs, vous devez recourir au tribunal administratif. En attendant, vous n’êtes pas autorisé à conduire.

Déroulement d’un test psychotechnique : l’essentiel à savoir

Le passage d’un test psychotechnique et la réalisation d’une visite médicale découlent de la demande que vous avez faite après retrait ou suspension de votre permis de conduire. Vous devez alors respecter scrupuleusement ce que l’on vous demande, si vous voulez récupérer votre permis de conduire. L’examen psychotechnique dure environ une heure. Vous passerez un entretien individuel suivi du test psychotechnique proprement dit. Un psychologue agréé vous reçoit de manière individuelle, car toutes les informations que vous échangerez doivent rester confidentielles. L’entretien individuel permet au psychologue de mieux vous connaître et d’avoir un premier aperçu de vos capacités psychomotrices. Après l’entretien, vous serez installé devant un appareil afin d’effectuer une série d’exercices visant à tester la stabilité de vos mains, votre vigilance, votre niveau de concentration ou encore vos réflexes. L’utilisation de cet appareil est totalement intuitive, afin qu’il soit accessible à toute personne, qu’importe son niveau intellectuel. Le test dure entre 30 et 50 minutes en fonction de votre rythme. Les résultats vous seront communiqués après quelques jours, vous devrez faire preuve de patience. N’arrivez pas en retard le jour de votre test psychotechnique, car le psychologue sera libre de ne pas vous accepter. Votre test ne sera alors pas validé et vous devrez renouveler votre demande de récupération du permis.

Conseils pour choisir la meilleure trottinette électrique pour adulte
Trouver un revendeur de voitures d’occasion premium