Location de voiture : quand faut-il prendre une assurance complémentaire ?

Vous envisagez de faire une petite virée en famille ou entre amis le temps d’un week-end ? Vous souhaitez vous évader un peu sur la route durant les prochaines vacances ? La location de voiture peut être un moyen de transport par excellence durant le voyage. Toutefois, pour que vous soyez à l’abri des accidents, et comme on le dit souvent « prudence est mère de sûreté », on vous invite alors à souscrire à une complémentaire assurance voiture de location avant de vous lancer.

L’assurance minimale dans une location de voiture

Lorsque vient le moment où le propriétaire décide de faire louer sa voiture, il propose généralement le minimum en termes d’assurance pour un véhicule de location. Plus précisément, la seule formule d’assurance qu’il soit en mesure de vous offrir est la garantie responsabilité civile. Ainsi, si jamais un accident se produit, cette garantie minimale couvrira seulement les dommages causés à l’autre voiture, ainsi qu’à son conducteur et ses voyageurs. Cependant, l’assurance responsabilité civile ne prendra pas en charge les dommages générés à votre véhicule de location, à vos voyageurs et à vous-même. Ainsi, sans l’assurance supplémentaire, vous pouvez à coup sûr être amené à payer les frais de réparation du véhicule en question, et cela au prix le plus cher. Cela dit, avant de partir sur la route pour un long voyage le temps du week-end et pendant les vacances avec un camping-car ou un mobile home de location, il vous est vivement conseillé de la souscrire à une formule d’assurance complémentaire.

Les garanties complémentaires dans une assurance auto

Selon vos besoins et aspirations, vous pouvez choisir entre de nombreuses formules d’assurance complémentaire tout au long de la durée de la location. Cette possibilité vous offre le privilège d’être mieux couvert et mieux dédommagé en cas de pépin. Cela dit, dans l’envie de bénéficier d’une protection maximum durant votre escapade en voiture, vous pouvez par exemple souscrire à une complémentaire assurance CDW ou Collision Damage Waiver. Cette formule fait baisser énormément le montant de la franchise dès lors qu’une collision se produit. La formule d’assurance supplémentaire TP ou Theft Protection limite quant à elle la responsabilité du conducteur en cas d’acte de vandalisme, de vol ou de brise de glace à l’égard de la voiture louée. À part cela, il existe également la garantie PAI ou Personnal Accident Insurance qui protège exclusivement vos voyageurs et vous-même.

La prudence et l’attention avant tout

En dépit de la garantie responsabilité civile et de ses autres formules d’assurance complémentaire, dans le cadre d’une location de véhicule pour un long trajet, il vous est toujours conseillé de rester prudent sur la route. Mais avant cela, n’oubliez pas de vérifier l’état général de la voiture prêtée. En outre, il vous est également recommandé de faire attention aux doublons avant de souscrire une formule d’assurance supplémentaire pour une voiture de location. Effectivement, il peut arriver que certains contrats d’assurance élargissent leur garantie en intégrant des options complémentaires comme la garantie « dommage du conducteur ». En outre, si vous avez réglé le frais de location du véhicule avec une carte MasterCard Gold ou une carte Visa Premier, sachez que la franchise est d’ores et déjà prise en charge. Ce qui vous permet de dépenser moins dans votre contrat d’assurance auto lors d’une location.

Faire confiance à un courtier pour choisir son assurance auto