Comment récupérer rapidement votre véhicule enlevé à Paris ?

fourrière

La mise en fourrière d’une voiture à Paris est un problème fréquent pour tous les automobilistes français. En effet, une voiture est enlevée toutes les deux minutes dans la capitale française. La raison de cet enlèvement par les services de la fourrière est multiple. Par contre, tout véhicule mis en fourrière peut bien être récupéré à temps. Il suffit de suivre une démarche bien encadrée. Pour en savoir plus, il est conseillé de suivre l’article qui suit.

Dans quel cas une voiture est emmenée en fourrière ?

Pour commencer, il convient de préciser qu’une voiture peut être mise en fourrière pour de multiples raisons. Le non-respect de l’obligation de présentation au contrôle technique ou encore la non-exécution des réparations recommandées constituent les premières causes de l’enlèvement d’un véhicule. On peut également mentionner que si vous vous garez de façon gênante ou dangereuse sur la route de Paris, votre voiture peut faire l’objet d’un enlèvement pour être emmenée en fourrière à Paris. Plus encore, si votre voiture entrave la circulation ou si une infraction à la protection des sites et des paysages classés est remarquée par les autorités. Si l’une de ces situations se présente, votre véhicule sera mis en fourrière automatiquement. En plus, vous pouvez être obligé de payer une amende forfaitaire et plus grave encore, vous pouvez perdre un point sur votre permis de conduire. Par ailleurs, vous ne devez pas trop vous inquiéter si votre véhicule n’est plus à la place où vous l’avez garé, puisqu’il est possible de le récupérer rapidement d’une façon ou d’une autre. Vous pouvez vérifier s’il est dans l’une des fourrières de la ville de Paris. Une procédure est à suivre, voir ce site pour en savoir plus.

Contacter les services de police ou de la gendarmerie sur leur site

Dans le cas où vous ne trouviez pas votre véhicule là où vous l’avez laissé. Il est certainement possible qu’il soit enlevé non pas volé. Pour pouvoir le localiser de manière rapide et efficace, il s’avère évident de contacter les services de police municipale de Paris ou encore la gendarmerie. Pour ce faire, vous devez vous rendre dans leur bureau ou faire la vérification sur le site des services de fourrière. Cela est nécessaire pour détecter le code postal du lieu où les autorités ont mis votre voiture. Il s’agit donc d’un téléservice ouvert aux automobilistes ayant des véhicules immatriculés sur la ville de Paris. La recherche se fait donc en saisissant le numéro d’immatriculation de la voiture sur le site. Le résultat de votre recherche s’affichera dans le temps. Vous pouvez connaître dans ce cas où se trouve votre voiture. Le délai de récupération d’un véhicule mis en fourrière est de 10 à 30 jours. Cette variation dépend de la valeur de la voiture et de la gravité de l’acte menant à l’enlèvement. À noter qu’un véhicule en fourrière non réclamé, 3 jours après son enlèvement, peut être détruit ou rendu à son propriétaire en l’état.

Que faire en cas de dommage de la voiture ?

Par contre, avant de vous rendre à la fourrière, il est recommandé de faire une inspection précise de votre véhicule. En clair, vous devez faire une fiche descriptive mettant en relief l’état de votre voiture. Comme ça, si vous constatez des dommages après sa prise en charge en fourrière, vous pouvez faire une réclamation et vous serez indemnisé. Certes, la démarche peut être longue, mais ça en vaut la peine. D’ailleurs, si le contrat d’assurance auquel vous avez souscrit comporte l’option : protection juridique, le tour est joué. Plus précisément, il est possible de déléguer à votre assureur l’ensemble des formalités. Vous serez appuyé par le service de protection juridique et en cas d’échec, votre protection juridique portera le désaccord devant le tribunal. De là, c’est elle qui prendra en charge les frais d’expertise et les frais d’avocat. 

Concernant les frais de récupération

Pour récupérer une voiture mise en fourrière, il est obligatoire de payer des frais. En effet, le montant varie suivant la catégorie de la voiture enlevée aussi bien que de la durée de son emplacement. Plus exactement, les frais de fourrière comprennent le coût de l’immobilisation de la voiture, le frais d’enlèvement, la garde journalière. La société de remorquage qui effectue l’enlèvement proprement dit du véhicule doit être payée aussi. Cela entraîne donc des frais préalables. Si votre voiture nécessite des réparations, cela générera aussi des coûts en surplus. Un expert en réparation automobile doit être contacté pour le faire et ce dernier entraîne le paiement de ce qu’on appelle les frais d’expertise. Il est possible que vous régliez tous ces frais par carte bancaire, par chèque ou encore en espèces. Vu cette longue liste, les frais liés à la mise en fourrière peuvent varier énormément. D’ailleurs, à cela s’ajoute encore l’amende liée à l’infraction initiale qui a causé l’enlèvement de votre voiture.

Besoin de matériel pour travaux en Belgique : opter pour la location chez des professionnels
Comment choisir son booster de batterie voiture ?