Conseils pour bien stocker sa voiture en hiver

Avec le début de l’automne, certains automobilistes sont à nouveau confrontés à la question de savoir quoi faire de leur véhicule pendant la saison froide qui s’annonce. À l’approche de l’hiver, certaines voitures doivent être stockées, car elles ont été construites principalement pour la saison estivale et il vaut mieux ne pas les conduire en hiver pour les protéger. Il peut s’agir de certains cabriolets, mais aussi de voitures anciennes classiques, très sensibles et sujettes au froid et à la neige en hiver. Nous vous montrerons à quoi il faut faire attention lorsque votre voiture est en hibernation, afin que vous puissiez à nouveau utiliser votre voiture chérie en été, lorsqu’elle vient de se réveiller. Les bonnes précautions sont particulièrement importantes pour que l’hibernation de la voiture puisse se dérouler “en paix” et qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises en été.

Dans quels cas est-il utile de “mettre en réserve” une voiture pour l’hiver ?

Dans certains cas, il est intéressant de munir son propre véhicule d’une housse de protection spéciale adaptée à cet effet. C’est le cas, par exemple, si vous avez un garage qui est sujet à l’humidité. Les vieux garages, en particulier, ne sont pas si bien isolés, de sorte que vous ne devriez pas vous passer de la “naphtaline”. De plus, la voiture est si bien protégée contre la poussière et la saleté, que l’on trouve également dans les garages. Dans tous les cas, vous devez placer votre voiture dans un garage pour éviter l’influence des conditions météorologiques, du froid et de la neige. Il ne suffit pas de mettre la voiture en naphtaline et de la laisser à l’extérieur en hiver. Si vous ne possédez pas de garage, vous devez louer un garage adapté dans votre région. Cela permettra également de mieux protéger la voiture contre le vol pendant une longue période d’immobilisation. Selon la région ou la ville, les garages peuvent souvent être loués pour une somme relativement faible par mois, vous ne devez donc pas vous passer de cette protection.

Que devez-vous prendre en considération ?

Avant de mettre votre véhicule en naphtaline, il faut le nettoyer à fond. Vous devriez commencer à ranger votre voiture à partir de début octobre environ, car le temps se détériore généralement à partir de cette date. Le nettoyage permet d’éliminer la saleté et la poussière en toute sécurité. Ensuite, vous devez bien sécher la voiture. Un trajet rapide sur l’autoroute par temps complètement sec peut aider ici, de sorte que même la dernière goutte d’eau se dissolve. Cela empêche les dépôts d’eau et empêche également la formation de rouille. Il convient également de vérifier la présence d’éventuels résidus d’eau de condensation dans le système d’échappement, car cela peut provoquer de la rouille pendant le long hiver. Les jantes doivent être polies avec un chiffon en microfibre. En effet, l’eau est particulièrement susceptible de s’accumuler entre les rainures, qui doivent être éliminées. La voiture doit également faire le plein d’essence avant de se garer pour une période plus longue. Avec un réservoir plein, vous évitez que l’eau de condensation ne se dépose dans le réservoir et ne provoque de la rouille. La pression des pneus doit également être vérifiée à nouveau. Ce montant ne doit être ni trop élevé ni trop bas. Une pression de gonflage optimale évite d’endommager les pneus et les roues.
Les joints des portes doivent également être traités avec de la vaseline, du silicone en spray ou d’autres agents pour empêcher la formation de glace. Cela empêche les portes de geler et les joints de porte restent souples pendant tout l’hiver. Certains liquides tels que l’eau des essuie-glaces doivent également être remplacés si possible avant le stockage.
La batterie ne doit pas nécessairement être connectée pendant la saison hivernale, car elle serait inutilement déchargée sur une longue période. Il peut être déconnecté et connecté à un chargeur dit de ruissellement, par exemple. Bien entendu, il faut également tenir compte des particularités du véhicule, par exemple si certains réglages (radio, valeurs de conduite, etc.) sont perdus lorsque la batterie est déconnectée. Si vous souhaitez protéger particulièrement bien la surface de votre véhicule contre l’humidité, vous pouvez en outre le sceller avec de la cire dure avant la saison hivernale.

Quelles sont les mesures à prendre ?

De plus, il est important de ne pas oublier de verrouiller le véhicule malgré le garage. Tous les objets de valeur doivent être retirés de l’intérieur du véhicule. Cela comprend, par exemple, les systèmes de navigation mobiles. Les vitres en plastique rayées des cabriolets peuvent être rafraîchies avec un vernis spécial pour plastiques avant le stockage. Le reste de la capote peut également être traité avec des agents appropriés des concessionnaires spécialisés. Le moteur peut être traité avec un agent de conservation intérieur si vous le souhaitez. Pour ce faire, il suffit de retirer les bougies d’allumage. Même sous les faux essuie-glaces, il y a souvent des dépôts d’eau, qu’il faut bien enlever avec un chiffon. Les anciens essuie-glaces peuvent être remplacés immédiatement en vue d’un démarrage en douceur l’année prochaine. Ainsi, le printemps ou l’été suivant peut venir après l'”hibernation” !

Ce qu’il faut savoir sur les feux de brouillard
Que faire lorsque le système de lave-glace est encrassé?