L’essentiel à savoir sur l’assurance auto temporaire

Assurance voiture temporaire

 

Conduire un véhicule non assuré est puni par la loi. Or, certaines circonstances rendent inévitable l’utilisation d’un véhicule dépourvu d’assurance. C’est par exemple le cas si vous utilisez une voiture qui ne circule que très occasionnellement, si vous souhaitez récupérer un véhicule placé en fourrière, ou bien encore lorsque, suite à une résiliation de votre assurance voiture pour cause d’alcoolémie, vous attendez de pouvoir souscrire un nouveau contrat d’assurance auto chez un autre assureur.

Alors, comment faire dans ces cas-là ? Une solution existe : l’assurance provisoire. Il s’agit d’une assurance de courte durée, qui peut couvrir les risques pendant une durée limitée, généralement de 1 jour à 3 mois.

Qu’est-ce qu’une assurance temporaire ? Quelles garanties apporte-t-elle ? Comment y souscrire ? Quelles sont les différences entre une assurance auto classique et un contrat provisoire ?

Qu’est-ce qu’une assurance voiture temporaire ?

L’assurance auto temporaire consiste en une garantie au tiers – qui est la garantie minimale obligatoire – souscrite pour une durée ne pouvant pas excéder 3 mois. Contrairement à une assurance “au tiers” classique souscrite pour une longue durée, l’assurance provisoire est donc limitée dans le temps.

Il faut par ailleurs savoir que ce type de contrat d’assurance auto ne couvre généralement que les éventuels dégâts matériels et corporels que vous pourriez causer à autrui avec votre véhicule. Vous aurez ainsi à prendre en charge les dommages infligés à votre propre véhicule ainsi qu’à vous-même.

Pour pouvoir bénéficier d’une meilleure couverture en cas de sinistre, vous aurez, en complément de votre assurance provisoire, à souscrire des extensions de garanties telles qu’une garantie conducteur, une assistance en cas d’accident ou de panne, ou encore une garantie tous accidents (ou “tous risques”).

Dans quels cas souscrire une assurance auto temporaire ?

Cette solution s’avère très pratique pour garantir le véhicule dans certaines circonstances :

  • la nécessité de faire rouler un véhicule non assuré pour cause, par exemple, de réparation, de vente ou de récupération en fourrière ;

  • l’import-export du véhicule ;

  • la résiliation préalable du contrat d’assurance auto en raison, entre autres, un permis de conduire invalidé, annulé ou suspendu ;

  • l’utilisation professionnelle du véhicule pour une courte durée ;

  • une utilisation très occasionnelle du véhicule ;

  • une circulation ou un transit temporaire en France ;

  • le prêt du véhicule pour dépanner un membre de la famille, un ami ou un collègue.

Si vous partez en vacances dans un pays non couvert par votre assurance, vous aurez dans ce cas besoin de souscrire une assurance temporaire internationale, pour une durée d’au moins 3 jours à 3 mois maximum. Il faut savoir que l’assurance auto temporaire ne couvre pas les déplacements de moins de 3 jours à l’étranger.

Souscrire une assurance voiture temporaire

Quelles sont les conditions à remplir ?

Pour pouvoir être couvert par une assurance auto temporaire, des conditions à remplir existent tant pour le conducteur que pour le véhicule à assurer.

Concernant le conducteur, il doit au moment de la signature du contrat :

  • être âgé d’au moins 21 ans (voire 23 ans pour certains assureurs) et de 80 ans (voire 70 ans) maximum ;

  • être en possession du permis de conduire depuis au moins 2 ans.

Les assureurs regardent également de très près les antécédents de conduite du conducteur.

Pour ce qui est du véhicule à assurer, les seules limites imposées par les compagnies d’assurance portent sur son âge, sa puissance et sa valeur.

Comment souscrire une assurance voiture provisoire ?

Pour souscrire une assurance temporaire, vous aurez besoin de fournir :

  • une copie de la carte grise du véhicule à assurer ;

  • une copie de votre permis de conduire en cours de validité ;

  • une copie de votre relevé d’information assuré ou, à défaut, une déclaration sur l’honneur de vos éventuels antécédents routiers.

La souscription d’une assurance auto provisoire s’effectue directement en ligne, sur le site internet de l’assureur ou bien par téléphone. L’envoi des documents obligatoires se fait par courrier électronique. De même que la réception rapide de votre carte verte temporaire, après souscription et paiement en ligne de votre contrat. Une fois que vous l’aurez reçue, vous n’aurez plus qu’à télécharger et imprimer votre carte verte provisoire que vous pourrez utiliser immédiatement.

Contrat d’assurance auto temporaire et contrat classique : quelles différences ?

La principale différence entre une assurance auto classique et une assurance auto temporaire réside dans le fait que, contrairement à cette dernière, la première se renouvelle tacitement chaque année. Il faut par ailleurs attendre que la première année soit passée avant de pouvoir résilier le contrat.

Avec une assurance voiture provisoire, vous n’avez pas besoin d’attendre un an pour que votre contrat prenne fin. Vous pouvez en effet choisir le nombre de jours (généralement entre 1 et 90 jours) pour lequel vous souhaitez être couvert. La période de validité du contrat pouvant être prolongée au besoin. Mais attention toutefois, tout comme pour une assurance auto classique, vous ne pouvez pas non plus résilier un contrat d’assurance provisoire avant sa date d’échéance.

Une autre différence de taille réside dans les types de garanties offertes. En effet, une assurance voiture temporaire ne propose que le minimum obligatoire en matière de responsabilité civile, ainsi qu’une protection juridique. Alors qu’une assurance auto classique inclut notamment les garanties de dommages au véhicule, voire la garantie personnelle du conducteur.

Et enfin, la dernière différence entre ces deux types d’assurances concerne leur prix. Ainsi, le prix d’une assurance auto provisoire est globalement plus élevé qu’une assurance auto classique. Il est cependant forfaitaire et dépend uniquement de la durée du contrat. Quant au prix d’un contrat assurance auto classique, il dépend de plusieurs facteurs :  votre profil et votre historique de conduite, votre type de véhicule et son utilisation, l’étendue des garanties souscrites.