L’azote dans les pneus est-il judicieux pour votre conduite ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’offre prometteuse louer par de nombreux revendeurs de pneus ? Actuellement, pour attirer des clients, ils louent les avantages de l’azote sous la forme d’un gaz, dit “pour pneus”. Ils recommandent l’azote au lieu de l’air normal dans le pneu. Comme avantages, selon eux l’azote minimise la perte de pression, réduit l’usure et la consommation de carburant, diminue le bruit de roulement.

Donc, l’azote pour pneus augmente sensiblement le confort de conduite. En collaboration avec notre partenaire de coopération Continental, sachez si l’azote “gaz miracle” contenu dans les pneus tient ses promesses ou non. Peut-être que les vendeurs de pneus ne sentent qu’une affaire lucrative.

Gaz de pneus : quels sont les avantages réels ?

Assurément, l’azote est composé de molécules plus grandes que l’oxygène en raison de ses propriétés chimiques. Cela entraîne un coefficient de diffusion bas, ainsi l’azote s’échappe des pneus de voiture plus lentement que l’air normal. Cependant, des tests réguliers montrent que la différence entre les deux variantes de gonflage n’est que de quelques centièmes de bar de pression. Cette différence entre l’azote et l’air normal reste pareil, même après une phase de test d’environ trois mois. La réduction du bruit de roulement n’a pas non plus pu être prouvée à aucun moment.

Ce résultat n’est pas particulièrement surprenant. Effectivement, le gaz spécial pour pneumatiques a une teneur en azote d’environ 90 %. Alors que l’air,  y compris l’air comprimé des stations services pour vos pneus, est d’environ 80 % d’azote. Une différence relativement faible pour un prix cher, environ 12 euros, pour le remplissage à l’azote de vos quatre pneus. En outre, le gaz du pneu s’échappe aussi rapidement que l’air normal si le pneu est endommagé.

L’azote dans les pneus réduit le risque d’incendie

Un autre avantage cité par les revendeurs de pneus est la réduction du risque d’incendie lorsque les pneus sont remplis d’azote. Comme l’azote n’est pas inflammable et que l’oxygène est considéré comme un accélérateur, cet argument est concluant. C’est pourquoi les pneus des avions, des voitures de Formule 1 ou des transporteurs de marchandises dangereuses sont également remplis d’azote.

Toutefois, à y regarder de plus près, cet argument s’avère également invalide. Les pneus des avions et des voitures de course sont exposés à des conditions extrêmes. Leurs pneus ne sont pas comparables, même de loin, à la charge des pneus des voitures particulières. Dans la circulation routière, les pneus de voiture ne sont jamais exposés à des températures aussi élevées. Contrairement, aux pneus des avions et des voitures de Formule 1 qui y sont exposés.

Une pression d’air insuffisante causant des problèmes

Non seulement le gaz pour pneus n’offre aucun avantage vérifiable, au contraire l’azote suscite la méfiance des experts. Ils craignent que les automobilistes négligent les contrôles réguliers de la pression des pneus.  Une négligence qui est due à l’azote “durable” qu’ils contiennent. Les exposants à des risques s’ils conduisent pendant de longues périodes à la mauvaise pression. Cela peut avoir de graves conséquences. N’oubliez pas : pour être sûr, vous devez vérifier la pression des pneus toutes les deux ou trois semaines. Les voitures récentes sont souvent équipées d’un système de contrôle de la pression des pneus. Depuis novembre 2014, ce système est même obligatoire pour les véhicules nouvellement immatriculés. Mais, ce contrôle rapide ne fera pas de mal lors de votre prochaine visite à la station-service.

D’une part, une pression trop faible des pneus a un effet négatif sur la sécurité de la conduite. La distance de freinage augmente, la stabilité de conduite diminue, surtout dans les virages, le pneu peut commencer à bouger. Donc, ils chauffent, dans le pire des cas, ils risquent d’éclater du pneu pendant la conduite. D’autre part, une pression de pneu trop faible se fera sentir dans votre portefeuille à long terme. Même 0,5 bar de trop peut signifier une consommation supplémentaire d’un litre aux 100 kilomètres. En outre, une utilisation incorrecte réduit la durée de vie de vos pneus.

Pneus à gaz ou à air : restez fidèle à l’ancienne méthode éprouvée

Une chose est sûre : L’azote coûteux contenu dans les pneus ne vous offre pas d’avantages significatifs par rapport à l’air comprimé gratuit que vous pouvez remplir dans les pneus de votre voiture dans presque toutes les stations-service. Ne vous laissez pas tenter par les offres prétendument attrayantes de nombreux revendeurs de pneus et fiez-vous à des produits éprouvés – notamment à des contrôles réguliers de la pression des pneus.

Bon voyage à tout moment !

Pourquoi les amortisseurs s’usent-ils ?
Comment vérifier le niveau de l’eau de refroidissement ?