Que faire contre l’humidité dans ma voiture ?

Ne prenez pas l’humidité de votre véhicule à la légère. L’humidité permanente entraîne la formation de moisissures et de bactéries qui nuisent à la santé des occupants du véhicule.

Comme pour le rhume ou une autre maladie bénigne, il existe des remèdes maison contre l’humidité à l’intérieur de la voiture. Ces astuces ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années et décennies.

Apprendrez ce que vous pouvez faire efficacement contre l’humidité dans l’habitacle de votre véhicule. Quelles sont les possibilités de prévention et les remèdes domestiques les plus connus contre l’humidité dans le véhicule ?

Les causes de l’humidité dans un voiture

L’eau et la voiture ne sont pas des amis naturels. L’humidité peut se répandre dans la voiture pour des raisons très diverses. Un intérieur humide n’affecte pas seulement les véhicules anciens, soit dit en passant. L’humidité peut également se former à l’intérieur des véhicules modernes.

Avant d’aborder la question de l’élimination de l’humidité dans l’habitacle. Vous devez vous  demander quelles sont les causes de l’humidité dans l’habitacle d’un véhicule. Après tout, toutes les moyens ne sont efficaces à long terme que si le scénario ne se répète pas peu de temps après. Ainsi, vos efforts et toutes vos tentatives pour maintenir l’intérieur au sec ne seront en vain.

Fondamentalement, des systèmes permettent à l’intérieur de votre véhicule de rester toujours sec. Toutefois, ces mesures peuvent être rendues inefficaces par un blocage ou un défaut.

Voici ce qui peut causer l’humidité dans un habitacle de voiture :

En raison des influences météorologiques, les phoques éclatent tôt ou tard et ne peuvent plus remplir leur fonction. Ils laissent alors pénétrer l’humidité. D’ailleurs, l’eau peut s’infiltrer à l’intérieur du véhicule lors d’un lavage de voiture. Cela peut notamment se produire si le véhicule est nettoyé avec un nettoyeur à haute pression. Surtout, si la distance qui le sépare du véhicule est trop faible. Dans ces moments-là, les petits joints dans la zone des feux arrière ou des phares peuvent être endommagés. Par conséquent, l’humidité pénètre dans l’intérieur de la voiture à votre insu.

En automne surtout, les blocages dûs aux feuilles mouillées sont un gros problème. Si vous devez garer votre voiture à l’extérieur, vous ne pouvez pas l’empêcher d’être exposée aux conditions météorologiques. Une cause possible de l’humidité dans la voiture peut être les feuilles qui bloquent les voies de drainage. Il peut en résulter une buée régulière sur les fenêtres, de la rouille, des odeurs de moisi et même des pannes électroniques.

La ventilation bouchée peut causer l’humidité à l’intérieur de l’habitacle du véhicule. Une fois que les feuilles entrent dans le circuit de ventilation, elles bouchent les trous d’évacuation. Les feuilles pourrissent dans des endroits difficiles d’accès. Elles entraînent une accumulation d’eau dans le système de chauffage et dans le caisson de décantation de l’air. Tôt ou tard, l’humidité atteindra l’intérieur du véhicule.

Une place de stationnement humide peut rapidement propager l’humidité à l’intérieur du véhicule.

Les astuces et les solutions aux sources de l’humanité

Les courts-circuits, la rouille et les taches inesthétiques sont souvent le résultat de dégâts des eaux importants. Mais même en petites quantités, l’humidité n’est pas propice à une longue durée de vie de la voiture. Voici quelques astuces pour vous aider.

Test de fonctionnalité des ventilations

Contre l’humidité à l’intérieur du véhicule, la ventilation est très importante. Avec une simple astuce, vous pouvez effectuer un test de fonctionnalité rapide. Pour ce faire, découpez plusieurs petites bandes de papier et fixez-les aux bouches d’aération. Ensuite, réglez le ventilateur au niveau le plus élevé. Si la ventilation fonctionne suffisamment bien, les bandes flotteront dans l’air à ce moment-là. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de se rendre dans un atelier pour faire la lumière sur l’erreur technique. N’oubliez pas de ne pas bloquer en permanence la ventilation forcée du coffre avec des objets. Cela entravera considérablement la ventilation de l’habitacle. D’ailleurs, les bouches d’aération sont généralement situées sur le côté du coffre.

Les sceaux comme point faible

Des scellés de bonne qualité et intacts remplissent une tâche importante sur le véhicule. Ils servent de tampon entre les influences du monde extérieur et l’intérieur du véhicule. Tant que le matériau des sceaux est intact, les espaces entre eux sont scellés de manière optimale. Cela signifie que l’humidité et la saleté peuvent difficilement pénétrer à l’intérieur du véhicule. Par conséquent, ne lésinez pas sur l’entretien des joints en caoutchouc. En effet, avant une réparation, il est important d’éliminer l’humidité et la saleté existantes à l’intérieur.

Les joints anciens et poreux sont le point faible d’un véhicule et souvent une porte d’entrée pour l’humidité à l’intérieur du véhicule. Il faut garder à l’esprit les toits coulissants, les couvercles de coffre et les socles d’antenne. Bien entendu, cela s’applique également aux joints des fenêtres. Au fil du temps, les phoques perdent de leur élasticité, rien à ce jour ne peut y remédier. Utilisez un bâtonnet d’entretien en hiver pour protéger les phoques des attaques du froid. Cela permet d’éviter que le caoutchouc ne se déchire par temps de gel.

Enlever les feuilles mouillées

Ne prenez pas à la légère les nombreuses feuilles qui restent collées à votre véhicule pendant les mois d’automne. Vous devez donc retirer régulièrement les feuilles excédentaires de votre véhicule – de préférence avant chaque voyage – afin de ne pas obstruer l’écoulement de l’eau. Vous pouvez facilement le faire avec un fouet à œufs ou une petite brosse à main, que vous pouvez garder dans le coffre. Retirez les feuilles du compartiment moteur lors des contrôles réguliers de l’huile moteur, par exemple.

La climatisation au bon moment

En été, un système de climatisation dans le véhicule est quelque chose de merveilleux. Surtout, si vous ne voulez pas fondre comme de la glace au soleil. Mais un climatiseur est aussi une aide précieuse contre l’humidité à l’intérieur du véhicule. Il aide à éliminer l’humidité de l’intérieur du véhicule. Cependant, n’allumez pas le climatiseur pour faire recirculer l’air, sinon l’air sec ne peut pas entrer dans la voiture.

Assurez-vous que le garage est sec

Même un garage seul ne garantit pas un intérieur de véhicule sec. Veillez à ce que la place de stationnement elle-même ne devienne pas humide. Bien sûr, un garage absolument sec pendant les mois d’automne ou d’hiver est une petite utopie. Toutefois, certaines mesures peuvent contribuer à réduire au minimum l’excès d’humidité dans le garage. Idéalement, le local de stockage de votre véhicule devrait être ventilé de manière transversale. Cela signifie que des ouvertures dans la porte du garage et la paroi arrière du bâtiment créent des courants d’air.

Si vous pensez bien faire en chauffant le garage, alors c’est plutôt contre-productif. Un passage rapide de températures négatives à des températures supérieures à 20 degrés provoque des tensions dans les matériaux de la voiture. Par conséquent, cela peut entraîner des dommages correspondants.

Des astuces éprouvées

Du vieux journaux, surtout en hiver, sont des remèdes domestiques pratiques contre l’humidité. Il suffit de penser aux jours froids et humides ou enneigés où vous transportez presque inévitablement de l’eau dans vos chaussures. Cependant, l’humidité dans la voiture n’est pas un problème exclusif qui ne se produit qu’en automne ou en hiver. Cela peut également se produire lors des chaudes journées d’été. Du vieux journaux, surtout en hiver, sont des remèdes domestiques pratiques contre l’humidité Lorsqu’ils sont utilisés comme paillassons ou alors le journal absorbe l’excès d’humidité dans l’air. Donc en tant que paillasson, il permet d’évacuer rapidement la neige fondue et la saleté des chaussures de la voiture.

Si vous ne disposez pas d’un garage sec où vous pouvez laisser une fenêtre ouverte pendant la nuit, un petit bol de riz à l’intérieur vous aidera à éviter l’humidité résiduelle dans la voiture. Le sel ou la litière pour chats servent le même objectif. Ces substances attirent l’humidité comme une éponge.

Vous pouvez obtenir un effet similaire à celui du riz, du sel ou de la litière pour chat avec un bol de café.  Placez le à l’intérieur de la voiture.

Une alternative moins coûteuse : les granulés secs

Les déshumidificateurs électroniques, en revanche, sont très efficaces pour garder le garage au sec. Cependant, cette solution est parfois assez coûteuse. Un déshumidificateur coûte à lui seul environ 50 euros d’électricité pour un mois de fonctionnement continu. De simples agents de déshumidification tels que des granulés secs constituent une alternative moins coûteuse. Ils sont efficaces contre l’humidité tant dans la voiture que dans le garage.

Le feu vert est donné à cet égard aux propriétaires de voitures modernes. S’il y a un peu d’humidité dans le garage, il n’y a pas lieu de paniquer. Les voitures modernes sont souvent très bien protégées contre l’humidité. De sorte qu’elles ne seront pas endommagées sur une place de parking qui n’est pas absolument sèche.

Même les vieux véhicules qui ne sont pas garés dans des endroits humides en permanence pendant plusieurs jours ne sont pas directement menacés. Un peu d’humidité pendant la nuit ne provoquera pas immédiatement de la corrosion. Si le véhicule est utilisé le lendemain, le vent fera en sorte que l’humidité sur le véhicule sèche rapidement.

Conclusion : pour éviter que l’humidité ne se développe dans le véhicule, il existe des mesures préventives. Si elles sont appliquées de manière cohérente et régulière, il n’y a pas lieu de s’inquiéter de l’humidité de l’habitacle. Si cela se produit, il existe divers antidotes, dont certains sont faciles à mettre en œuvre.

Même avec de simples remèdes ménagers, vous pouvez obtenir des résultats contre l’humidité à l’intérieur du véhicule.

Ce qu’il faut savoir sur les feux de brouillard
Que faire lorsque le système de lave-glace est encrassé?