Que veulent dire les témoins de signalisation de votre voiture ?

Tout automobiliste souhaite que son véhicule fonctionne correctement. Que ce soit le système de freinage ou du niveau d’huile, chacun est représenté sur le tableau de bord par des voyants lumineux. Les plaquettes de freins, la pression des pneus, le niveau d’huile, la présence de liquide refroidissement dans les voitures sont des témoins qui méritent l’attention du conducteur. C’est pourquoi de nombreux conducteurs prennent régulièrement rendez-vous pour inspecter leur véhicule et faire remplacer ces pièces défectueuses dans le système. Mais il existe aussi des conducteurs qui ignorent l’ampoule à témoins pour un problème spécifique et préfèrent prier pour que tout marche bien. Surtout lorsqu’un “seul” témoin lumineux clignote dans la voiture, de nombreux conducteurs ne vont pas directement au garage. Cette réticence à répondre aux problèmes du système est généré par de la radinerie questions dépenses. Bien sûr, il peut y avoir quelque chose d’inoffensif derrière un feu d’avertissement défectueux. Cependant, en tant que conducteur de voiture, vous ne pouvez pas être totalement sûr et devez de toute façon prendre le clignotement sur le tableau de bord au sérieux. Parce que le risque est élevé et il se peut quelque chose se produise pendant la conduite. Les conducteurs de voitures ont tendance à penser que tant que l’auto marche, l’auto peut être encore utilisée. Sur l’affichage du tableau de bord, il existe plusieurs témoins lumineux et connaître leur signification et comment résoudre les problèmes liés à chaque voyant est très important.

Quels sont les feux d’avertissement particulièrement critiques dans la voiture ?

Fondamentalement, les feux de signalisation sont généralement des symboles colorés comme les feux de circulation. Cela signifie que les feux d’avertissement à un niveau critique ont une couleur rouge. Dans les circulations, un feu rouge ordonne que le conducteur doive diminuer sa boite vitesse au niveau 1 et s’arrêter. Le freinage des voitures qui ont le symbole rougeâtre signifiera le départ pour ceux qui ont le symbole en vert. Mais dans les cas des voyants du tableau de bord, cela signifie que le problème doit être pris au sérieux et que le défaut éventuel doit être remédié immédiatement. Tout cela dans un but bien précis, assurer la sécurité des passagers. Si un voyant jaune ou orange s’allume, le défaut doit être vérifié dès que possible. Il faut donc que vous devriez vous en occuper en envoyant la voiture au garage. Dans tous les cas, vous devez vérifier le défaut avant un long voyage (par exemple, en vacances) pour éviter les mauvaises surprises durant le trajet. Le vert indique généralement qu’une certaine fonction est active et fonctionne bien. Dans certains véhicules, il existe encore des “feux blancs” qui sont une recommandation. Seule la couleur “bleu” est réservé aux feux de route. Quelques secondes après le démarrage du moteur, tous les feux jaunes et rouges devraient s’éteindre. Si certains d’entre eux restent, il faut s’en occuper. Chaque feu d’avertissement a un symbole spécifique, qui peut varier légèrement selon le type de véhicule. Il est possible d’y remédier en lisant le mode d’emploi du véhicule ; livret qui fournit des informations rapides sur le problème éventuel atypique. Les voyants lumineux pour l’huile et la batterie, par exemple, sont particulièrement critiques. Si la pression d’huile est basse, cela peut entraîner des dommages au moteur dans le pire des cas. Il en va de même pour le liquide de refroidissement, où le moteur peut surchauffer après une augmentation de température non contrôlée. Une batterie défectueuse, par contre, peut causer des problèmes de démarrage. Cela peut même entraîner l’arrêt du moteur. Par contre, le témoin lumineux de l’airbag ne doit pas non plus être ignoré. En cas de défaillance, l’airbag peut ne pas pouvoir se déployer en cas d’accident, ce qui augmente les risques de blessure. Pour le système de freinage, quant à lui, présente des risques assez élevé car des mauvaises plaquettes de freins pourraient être fatales si le conducteur doit soudainement arrêter la voiture via un freinage inattendu. Un cas qui peut éviter les accidents de la route.

Que faut-il faire lorsque la lumière s’allume ?

Si les lumières s’allument, vous devez rapidement vous rendre dans un garage et faire un diagnostic de votre voiture. Ce diagnostic vous permettra d’avoir les informations sur les problèmes à régler. En lisant la mémoire des défauts et en inspectant le véhicule, il est alors possible de déterminer si le défaut est réellement présent ou s’il ne s’agit éventuellement que d’une fausse alarme. Si la pression de l’huile est faible, il faut en rajouter le plus rapidement. Le liquide de refroidissement doit également être rempli lorsque la lumière correspondante est allumée. Sans cette intervention, la température dans le moteur augmenterait et cela pourrait être dangereux pour le moteur. Si c’est un airbag défectueux,  remplacez-le dès que possible. Ce genre de problème demande plus d’attention car l’enjeu est la vie humaine et il est primordial de prendre des actions correctives après ce type de diagnostic. Toutefois, de nombreux témoins lumineux (ceinture de sécurité oubliée / frein à main serré) peuvent être rapidement éteints et ne sont plus que de simples témoins lumineux de sécurité. Ce type d’ampoule est retrouvé dans toutes les voitures et ne sont que des indications que la voiture donne au conducteur que tout va bien.

Quels sont les feux d’avertissement qui ne nécessitent pas nécessairement une réaction immédiate ?

Cependant, certaines lumières ne nécessitent pas une réaction immédiate. Il s’agit, par exemple, du voyant lumineux qui s’allume lorsque le niveau de l’eau d’essuyage est trop bas. Si nécessaire, le pare-brise peut être nettoyé manuellement à la station-service et l’eau d’essuyage rempli plus tard. Mais il est préférable de ne pas attendre trop longtemps avant de le faire. Par ailleurs, le temps peut changer rapidement et s’il pleut, vous pouvez rapidement étaler la saleté sur le pare-brise sans utiliser d’eau. De plus, le voyant d’alerte de bas niveau du carburant peut être ignoré pendant quelques kilomètres. Mais ne prenez pas trop de temps car la précision de l’affichage n’est pas toujours fiable. C’est petite indication ne nécessite pas un tour au garage ou autres mais constitue des avertissements qui mérite de l’attention. Tout cela afin de faire en sorte à ce que les voitures fonctionnent correctement. Il y a donc le problème de se retrouver au milieu de nulle part bloqué sans carburant. Les systèmes installés comme l’ABS et l’ESP peuvent également être vérifiés ultérieurement. En attendant, il est préférable cependant de conduire lentement et avec une extrême prudence sur une route mouillée et surtout dans les virages, et ne jamais ignorer longtemps ces feux d’avertissement. Ces voyants ne sont pas généralement les causes des accidents de la route. Par contre, les virages mal pris à une vitesse trop haute, des plaquettes de freins mauvaises, peuvent entrainer le dérapage d’une voiture et le porter dans un précipice.

Ce qu’il faut savoir sur les feux de brouillard
Que faire lorsque le système de lave-glace est encrassé?