Combien coûte le permis de conduire ?

Les coûts d’un permis de conduire

L’obtention du permis de conduire est souvent une affaire coûteuse, car outre les cours théoriques, les leçons de conduite, en particulier, sont assez coûteuses. Toutefois, les coûts varient d’un État à l’autre et d’une région à l’autre et il peut y avoir des différences de prix. Cependant, l’apprenti conducteur est le facteur de coût le plus important, car plus les leçons de conduite sont nécessaires, plus le projet tout entier devient coûteux. Mais avec une planification intelligente à l’avance, les coûts peuvent être maintenus dans des limites raisonnables.

Frais engagés pour le permis de conduire

En moyenne, un permis de conduire acquis en Allemagne coûte environ 1 500 à 2 000 euros. Le prix final est composé de différents éléments. Avant que l’acquisition effective du permis de conduire puisse avoir lieu, il faut une attestation d’examen de la vue en cours de validité, une preuve de participation à un cours de premiers secours et une photo d’identité. Rien que cela coûtera un montant moyen à deux chiffres en euros. Une taxe de base d’environ 200 euros est alors souvent demandée lors de l’inscription à l’auto-école. Pour réussir l’examen théorique, il faut fournir un matériel pédagogique adapté. Les cours de conduite pratique sont vraiment très chers, un entraînement étant facturé environ 30 euros. En outre, l’apprenti conducteur est obligé d’effectuer un certain nombre de trajets spéciaux, qui sont facturés à un tarif nettement plus élevé. Si, en tant qu’apprenti conducteur, vous vous sentez apte à passer l’examen, vous serez inscrit à l’examen théorique, qui coûte environ 30 à 50 euros. Si elle n’est pas adoptée, elle doit être répétée et de nouveaux frais seront facturés. Les frais d’examen pour l’épreuve pratique de conduite avec un examinateur s’élèvent à environ 200 euros. Un essai de conduite raté peut être répété après un certain temps et la même somme d’argent est due à nouveau. L’échec à l’examen pratique peut donc être très coûteux à long terme, il faut donc s’en assurer à l’avance.

L’apprenti conducteur comme facteur de coût

Les coûts du permis de conduire sont principalement influencés par l’apprenti conducteur lui-même. Si seules les heures prescrites doivent être prises, les coûts restent raisonnables, mais chaque heure de conduite supplémentaire représente en fin de compte une somme d’État. Dans tous les cas, il est conseillé de prendre quelques heures de pratique supplémentaires plutôt que d’échouer impitoyablement à l’épreuve pratique. Le moniteur d’auto-école doit aborder exactement ces domaines et faire pratiquer à nouveau les élèves qui n’ont pas réussi l’examen de conduite de manière convaincante. Toutefois, si vous avez de gros problèmes de conduite et que, par exemple, vous ne pouvez pas du tout vous entendre avec le moniteur d’auto-école, vous pouvez également en parler ouvertement et demander un autre moniteur d’auto-école. Dans le pire des cas, le changement d’école de conduite peut également aider, mais cela entraîne bien sûr des coûts supplémentaires.

Les heures de pratique représentent un piège à coûts

Les heures de pratique requises peuvent devenir un facteur de coût élevé lors de l’acquisition d’un permis de conduire. En moyenne, un apprenti conducteur a besoin d’environ 20 heures, mais il y a aussi des personnes qui ont besoin de beaucoup plus car elles ne peuvent pas faire face à certaines procédures aussi rapidement. Il est toutefois possible de prendre des mesures à l’avance. Dans de nombreuses villes, il existe des zones de pratique de la circulation où il est possible de s’entraîner avec un véhicule avant même le début d’une auto-école. Par exemple, vous pouvez pratiquer certaines procédures telles que le démarrage, le stationnement, le freinage et l’embrayage avec un compagnon adulte sur l’aire de pratique de la circulation. Lorsque vous apprendrez à conduire un véhicule pour la première fois, cela aura un effet positif sur les entraînements avec une voiture école de conduite. Le moniteur d’auto-école remarquera aussi immédiatement que vous avez déjà une certaine expérience. Au final, vous aurez besoin de beaucoup moins d’heures, ce qui aura un effet positif sur les coûts.

Ne pas souder

Mais ne vous laissez en aucun cas mettre sous pression, même si l’on annonce souvent qu’un permis de conduire est possible en 10 ou 14 jours seulement. Cela ne se produit que dans les cas les plus rares et n’est pas nécessairement judicieux. Après tout, manipuler un véhicule et se comporter correctement dans la circulation est très complexe et exige beaucoup de connaissances et, surtout, de la routine. De plus, il existe toujours une grande différence entre la théorie et la pratique sur la route. Il faut donc avant tout avoir les nerfs solides et la tête froide. Économiser de l’argent au mauvais endroit juste pour obtenir votre permis de conduire plus rapidement et à moindre coût peut finalement devenir un danger pour vous-même et les autres usagers de la route. 

Que faut-il savoir sur le permis de conduire de l’UE ?
Comment économiser du carburant ?