Conseils pour l’achat d’une voiture d’occasion

Achat d'une voiture d'occasion

L’achat d’une nouvelle voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, est toujours une étape importante.  Après le logement, c’est souvent le deuxième poste de dépense dans un foyer. C’est pourquoi il est important de prendre le temps avant de réfléchir à son achat et d’étudier toutes les options possibles. Dans cet article, nous avons recensé des conseils pour vous rassurer dans l’acquisition d’une voiture d’occasion car, contrairement au neuf, vous ne connaissez pas le vécu de la voiture lorsque vous achetez une seconde main.

Penser au financement

Tout d’abord, pensez au financement ! SI vous disposez des économies suffisantes pour acquérir une nouvelle automobile, pas de problème. Dans le cas contraire, il vous sera nécessaire de faire un emprunt pour l’achat de votre voiture d’occasion. A cet effet, vous pouvez consulter votre banquier, qui après examen de vos comptes, saura vous dire quelle somme il est prêt à vous accorder pour cet achat.

Vous pouvez également faire une demande de prêt en ligne via un comparateur de crédit. En faisant une simple simulation de crédit, vous mettrez plusieurs organismes de crédit en concurrence et pourrez voir rapidement celui qui sera prêt à vous accorder les conditions les plus intéressantes pour l’achat de votre véhicule.

Dernière option, pourquoi ne pas faire appel à des solutions de financement alternatif, comme le financement participatif ?

Vérifier l’état de la voiture

En second lieu, vous devez prendre des précautions pour être certain d’acheter un véhicule fiable, vous pouvez acheter la voiture chez des spécialistes en ligne pour vous y assurer. Prenez connaissance du livret de service, car c’est là que sont notés les visites d’entretien. Demandez les factures des dernières réparations et visites chez le garagistes. Cela permet au moins de s’assurer que le véhicule a reçu un entretien régulier. De l’extérieur, certains défauts de la carrosserie sont encore facilement visibles à l’œil nu, mais lorsqu’il s’agit des éléments situés sous le capot, cela devient assez difficile, surtout pour les profanes. Si, en tant qu’acheteur, vous n’en savez pas trop sur les voitures, il est certainement très utile d’avoir une deuxième personne à vos côtés qui connaît la mécanique et peut découvrir les éventuels points faibles.

Attention à la courroie de distribution

S’il s’agit d’une voiture d’occasion avec une courroie crantée et que cette courroie a déjà un kilométrage plus élevé (par exemple plus de 100 000 km) sur le compteur de vitesse, vous devez absolument vérifier si la courroie a déjà été changée ou doit l’être prochainement pour ce modèle. Si ce n’est pas le cas, dans le pire des cas, une avarie de moteur peut menacer. Dans un véhicule avec chaîne de distribution, ce changement n’est pas nécessaire, mais la chaîne doit être vérifiée régulièrement et “tendue” si nécessaire.

Vérifier correctement le moteur lors de l’achat d’une voiture d’occasion

Changement d’huile régulier

Les vidanges d’huile régulières sont très importantes pour le moteur du véhicule. Cette opération est généralement effectuée dans le cadre d’une visite de contrôle. L’huile lubrifie, nettoie, refroidit et protège contre une éventuelle corrosion. Elle assure également une lubrification optimale afin que toutes les pièces mobiles du moteur puissent fonctionner parfaitement ensemble. Si l’huile d’une voiture d’occasion n’a pas été changée à intervalles réguliers, cela peut entraîner des dommages internes qui ne sont pas visibles à première vue. De plus, lors de la vidange d’huile, même la plus petite abrasion métallique est éliminée, ce qui pourrait sinon rester coincé dans le moteur et perturber le fonctionnement régulier, souple et silencieux du moteur.

Identifier les points faibles

Aucun témoin ou voyant d’avertissement sur le tableau de bord ne doit être allumé en permanence après le démarrage du moteur, car ce serait le signe d’un défaut. Il est conseillé de s’informer à l’avance sur le moteur installé, car certains fabricants ont souvent des actions de rappel (vous poubvez voir une liste des véhicules de rappel sur quechoisir.org. Ces informations sont également diffusées publiquement par la presse et peuvent donc être facilement suivies. Si une telle action a eu lieu, il faut s’assurer que le véhicule se trouvait effectivement dans l’atelier et qu’une inspection ou une réparation a eu lieu. En cas de doute, interrogez le vendeur à ce sujet. Le fabricant prendra en charge les coûts de cette action de rappel.

Indications de dommages éventuels

Après une inspection externe du moteur, vous devez absolument faire un essai de conduite du véhicule. Éteignez toujours la radio afin de pouvoir entendre tous les bruits réels du véhicule pendant la conduite. Si vous avez l’impression que le moteur n’a pas la puissance qu’il devrait avoir, cela peut être un signe de dommages éventuels. Il se peut également que le réglage du mélange air ou carburant soit incorrect. Lorsque le moteur s’est réchauffé, il doit fonctionner absolument sans problème. Lors de l’accélération, testez tous les rapports une fois, pour voir s’il y a des chutes dans une certaine plage de vitesse ou si l’accélération est assez douce.

Achat d’une nouvelle voiture : essayez la sur la route !
Sécurité et confort : quelles sont les différences en matière de suspension ?