Location longue durée : comment ça fonctionne ?

Location de véhicule longue durée

Vous souhaitez conduire une voiture neuve sans pour autant devoir en acheter une ? Vous désirez pouvoir changer de véhicule régulièrement ? La location longue durée est de plus en plus prisée. Cette solution vous permettra de conduire une voiture neuve sans devoir investir des sommes importantes dans un véhicule. La LLD propose de nombreux avantages mais il faut être vigilant sur l’élaboration du contrat. Découvrez dans cet article comment fonctionne cette formule de location de voiture et répondez à toutes vos questions sur le sujet.

Qu’est-ce que la location de véhicule longue durée ?

Il s’agit d’une formule de location de véhicule qui permet de conduire un véhicule neuf sans devoir l’acquérir. Le fonctionnement est vraiment celui d’une location comme il en existe de nombreuses. Il ne faut pas confondre LLD et LOA, contrairement à la Location avec Option d’Achat, la Location de véhicule Longue Durée ne permet pas l’achat de la voiture à la fin de la durée du contrat.

Ce type de location vous permet de louer votre voiture sur une durée préalablement définie allant de 12 mois à 5 ans. En général, plus la durée de la location est importante, moins les mensualités sont élevées. Sauf si cela est prévu dans les clauses de votre contrat de location, l’assurance, l’entretien et les éventuelles réparations restent à votre charge.

Le montant de la location est déterminé selon différents critères :

– la catégorie du véhicule ;

– la marque, le modèle ;

– la durée du contrat ;

– le kilométrage estimé autorisé ;

– les différents services bonus (assurance, entretien, assistance, véhicule de remplacement, etc.).

Cette formule de location s’adapte à différents types de véhicules comme des berlines, des citadines, des SUV, des monospaces, des utilitaires, des voitures sans permis, etc.
Selon les loueurs, les formules sont variables. Vous pouvez faire des simulations sur le site de location longue durée avec LLD pour vous donner une idée des tarifs et de ce qu’ils comprennent.

Quels sont les avantages de la LLD ?

Il faut savoir que bien des avantages existent à choisir ce type de location. D’abord, vous n’êtes pas forcé d’amener un apport personnel. Vous n’avez donc pas un gros montant à débourser. Les mensualités sont prévues dès le départ. C’est donc, sans surprise, le même montant que vous payez tous les mois jusqu’à la fin du contrat. Notez que le loueur peut vous demander une caution qui vous sera rendue à la fin de votre location, mais cela n’est pas obligatoire.

Cette solution vous permet de rouler dans des voitures toujours neuves et de pouvoir en changer facilement tous les 2 ans si cela vous chante.

Pas de préoccupations qui polluent l’esprit et le quotidien : « Il faut bientôt changer la courroie de distribution ! » ; « Vais-je réussir à vendre ma voiture ? et à combien ? ».

Notez que si vous n’êtes pas propriétaire au sens strict du terme, ce sera bien votre nom sur la carte grise. Vous serez responsable de votre véhicule sur tout ce qui concerne les infractions au code de la route et aux dégâts occasionnés lors d’éventuels accidents.

Établir le contrat : ce qu’il faut prévoir

Comme pour toute location, lors de l’élaboration du contrat, le loueur vous demandera un certain nombre de documents à fournir. Ils peuvent varier selon les établissements et aussi selon votre statut (particulier, travailleur indépendant, entreprise, etc.). En voici une liste non exhaustive :

– pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport) ;

– permis de conduire ;

– relevé d’identité bancaire (RIB) ;

– trois derniers bulletins de salaire ;

– dernier avis d’imposition ;

– justificatif de domicile de moins de 3 mois.

Il est recommandé de bien lire les conditions générales de location avant de signer le contrat pour de pas avoir de mauvaises surprises.

Attardez-vous sur ces différents points afin qu’ils correspondent bien à ce que vous avez convenu avec le loueur :

– le montant et le mode de paiement des mensualités ;

– le dépôt de garantie (sur étude de votre dossier, une caution peut vous être demandée) ;

– les modalités d’assistance, d’assurance et d’entretien (incluses ou non dans le contrat) ;

– les conditions de résiliation (bien souvent, c’est possible, une indemnité sera alors à verser calculée selon le nombre de mensualités restantes).

Quel est le kilométrage à respecter ?

Votre contrat de location vous imposera un nombre de kilomètres annuels à ne pas dépasser. Pour le déterminer, il faut que vous estimiez le kilométrage moyen que vous effectuez sur une année. Il faut compter tous les trajets :

– domicile/travail ;

– déplacements du week-end dans la famille ;

– départs en vacances (peut-être plusieurs fois par an, en France et parfois à l’étranger) ;

– comptez une marge pour les petits déplacements du quotidien qui font vite grimper le compteur (les courses, les enfants à amener aux activités, le sport, les diverses sorties, restaurant ou shopping, etc.).

Attention, si le kilométrage convenu est dépassé, une pénalité financière vous sera appliquée.

Si cette formule de location convient parfaitement aux personnes qui souhaitent changer de véhicule régulièrement sans avoir besoin de trop veiller à son entretien, elle ne s’adresse pas, en revanche, à des personnes qui parcourent de nombreux kilomètres chaque année. Il faudra alors veiller à ne pas dépasser le kilométrage forfaitaire prévu au contrat qui s’élève généralement au maximum à 25 000 km pour un diesel et 15 000 km pour un véhicule essence.

Vous êtes désormais incollable sur le fonctionnement de la location de véhicule sur une longue durée. Ce que vous devez retenir : ce fonctionnement apporte certains avantages de sérénité et de confort et sera parfaitement adapté à des personnes ne manifestant pas le souhait d’investir des sommes importantes dans un véhicule neuf. Alors quelle sera votre prochaine voiture neuve ?


La location de voiture passe au digital grâce aux logiciels spécialisés
Quels sont les documents demandés pour louer une voiture ?