Voyage en automne : une liste de contrôle de la voiture.

Même si le soleil brille encore dans de nombreux endroits, les températures ont considérablement baissé, les jours raccourcissent et les premières feuilles recouvrent les rues. L’automne est en route. Pour les automobilistes, cela signifie que vous devez non seulement adapter votre style de conduite, mais aussi préparer votre propre véhicule pour la saison.

Routes glissantes à cause des feuilles, de l’humidité ou des premières gelées ; crépuscule précoce, soleil bas et passages de gibier : l’automne qui arrive apporte de nombreux dangers. Les conducteurs doivent donc être préparés pour la fin de l’été. Il s’agit notamment de réduire la vitesse, en particulier dans les zones boisées. De nombreux dangers peuvent s’y cacher, tels que des routes glissantes ou des animaux sauvages qui traversent la route. Même les brumes soudaines ne sont pas inhabituelles à cette époque de l’année. En outre, les feux de croisement doivent être allumés beaucoup plus tôt en automne qu’en été. Pour que vous et votre voiture passiez bien l’automne.

Ce que vous devez garder à l’esprit pour votre voiture.

1. “Voir et être vu” est la chose la plus importante dans ces conditions météorologiques. Il est donc essentiel de vérifier le fonctionnement des phares, des feux de freinage, des feux arrière, des clignotants, des éventuels feux auxiliaires et des clignotants. Au fait, si aucun feu de brouillard arrière n’est encore installé, il peut être installé ultérieurement.

2. Comme le froid croissant affecte la performance de la batterie, le niveau de charge de la batterie doit être vérifié lors du contrôle voiture automne.

3. La pluie, le brouillard et les éclaboussures d’eau sollicitent beaucoup plus les essuie-glaces que pendant les mois d’été. Il est important de les vérifier, et si nécessaire, de les remplacer afin que les traces et les traînées sur le pare-brise n’aient aucune chance.

Voilà comment préparer votre voiture pour l’automne.

4. Les pneus d’été cèdent la place aux pneus d’hiver, la profondeur de marche minimale recommandée est de 4 millimètres. La pression des pneus doit également être vérifiée régulièrement. Parce qu’une pression de gonflage incorrecte des pneus signifie une moins bonne adhérence à la route.

5. Le système de lave-glace doit être rempli d’une quantité suffisante d’antigel et doit toujours être rempli en temps utile.

6. Il doit également y avoir suffisamment d’antigel dans le liquide de refroidissement, un autre détail important du contrôle voiture automne.

7. Pour que vous puissiez disposer longtemps de votre voiture, vous devez également prendre soin de la carrosserie de votre voiture. Nettoyez-le à fond avant que le temps ne se gâte et scellez-le avec un agent de conservation.

8. L’automne est aussi toujours le point de départ des mois les plus épuisants pour le moteur. Il est donc d’autant plus important de disposer d’une quantité suffisante d’huile moteur. Vous devez le vérifier à intervalles réguliers, quelle que soit la saison.

9. La protection du dessous de caisse doit être vérifiée et réparée si nécessaire.

10. N’oubliez pas, l’équipement de votre voiture doit également être adapté aux saisons plus froides. Cela comprend, par exemple, les câbles de remorquage, les racleurs de glace, les câbles de pelle et les câbles de démarrage. Il est également conseillé d’avoir une couverture chaude dans votre voiture. Cela sera payant si vous êtes bloqué dans un embouteillage pendant plusieurs heures dans le froid.

Ce qu’il faut savoir sur les feux de brouillard
Que faire lorsque le système de lave-glace est encrassé?