Auto-partage : comment faire jouer l’assurance en cas d’accident ?

Tout conducteur n’est jamais à l’abris d’un accident sur la route, dans le cas où une personne se trouve être victime d’un accident routier, elle peut entamer des procédures administratives pour prendre en charge les dommages à travers l’utilisation de l’assurance de son véhicule. L’autopartage permet la location entre particulier ou entreprise de louer un véhicule et introduit un nouveau défi pour les assureurs automobiles.  La question se pose si l’assurance peut intervenir dans le cas d’une voiture ayant subi un accident avec l’autopartage et quelles sont les démarches à entreprendre dans cette situation.

L’autopartage en général

L’autopartage est aussi connu en tant que voitures en libre-service et propose des services de location de véhicules aux particuliers. Le service possède trois types majoritaires de location de véhicules et chacun fonctionne et facture différemment la location. Le premier type correspond à l’autopartage en boucle où les véhicules sont présents au niveau d’une station et le client peut réserver la voiture avant de prendre la route. Ensuite l’autopartage entre particulier, comme son nom l’indique, offre la possibilité aux particuliers de louer leur véhicule. Les formalités de location et de restitution sont directement définies entre le locataire et le propriétaire. Et enfin le service libre est la forme d’autopartage la plus flexible en termes de réservation. En effet, le service permet au client de prendre le véhicule à un endroit spécifique avec l’aide d’une application ou un site internet.

L’assurance et l’autopartage

Le véhicule mis en location doit être évidemment assurée par le propriétaire et il est important de noter que l’assurance automobile doit contenir la clause de garantie « prêt au volant » en cas de sinistre auto par une autre personne autre que le propriétaire du véhicule et s’applique aux prêts ponctuels et au covoiturage. Cependant le niveau d’assurance et directement lié au profil du conducteur (expérience de conduite, nombre d’accidents, etc.) et chaque conducteur possède une conduite relativement différente. Dans le cas où vous désirez louer un véhicule ou faire louer le votre en ligne, l’assurance est au cœur du service offert par Drivy. La première étape en cas d’accident est d’effectuer un constat amiable impliquant les véhicules accidentés afin de déclencher les actions de l’assureur et ensuite de faire une déclaration de sinistre. Dans le cas d’un accident aux torts partagés, l’assurance indemnise les assurés pour la moitié des dégâts matériaux subis.

Anticiper c’est assurer

Aucune personne ne peut prévoir un accident et il est fortement recommandé de toujours être souscrit à une assurance afin de réaliser une meilleure gestion de sinistre. Au final, l’autopartage a permis d’améliorer la flexibilité des assurances ainsi que de garantir la sérénité des automobilistes derrière le volant.

Faire confiance à un courtier pour choisir son assurance auto
Location de voiture : quand faut-il prendre une assurance complémentaire ?