Quel bon comportement adopter en cas d’accident ?

Il y a environ 2 millions d’accidents par an. Cela va des petits dommages matériels et des “chocs de stationnement” aux accidents de la circulation graves aux conséquences fatales. Comme un tel événement est imprévisible, le comportement correct des usagers de la route concernés est crucial après une collision. Même si les gens sont souvent en état de choc, il est très important de garder la tête froide. Tout d’abord, il faut éviter que d’autres accidents ne se produisent sur le site. Cela est particulièrement vrai si le site de l’accident est situé dans une zone de confusion. Si les bonnes décisions sont prises maintenant, cela peut éviter beaucoup d’ennuis et de coûts dans l’enquête sur les dommages. En particulier lorsque des personnes blessées sont présentes, une action rapide et prudente est nécessaire. Vous devez garder vos nerfs et prendre les mesures appropriées dans les situations de stress.

Protéger le lieu d’un accident

Un point important après un accident est de sécuriser la scène de l’accident afin que rien ne se passe plus. Il s’agit notamment d’allumer le clignotant de danger sur le véhicule et de placer le triangle de signalisation de manière visible sur le côté de la route. Ce triangle est situé dans le coffre et doit être installé dans la zone urbaine à environ 50 mètres du lieu de l’accident. Sur les routes de campagne, une distance d’environ 100 mètres doit être maintenue. En cas d’accident sur autoroute, le triangle de présignalisation doit être placé quelques centaines de mètres plus loin sur le bord de la route. Si l’accident se produit sur une colline ou dans un virage, il est essentiel que le triangle de signalisation soit placé avant la colline afin que les autres usagers de la route puissent le reconnaître et être avertis à temps. Sur le lieu même de l’accident, les personnes impliquées doivent porter un gilet d’avertissement de couleur claire (orange ou jaune), ceci pour leur propre sécurité. Idéalement, il devrait toujours y avoir un nombre suffisant de ces gilets dans la voiture pour que tous les passagers puissent en être équipés.

Donner les premiers secours

En cas d’accident de la circulation impliquant des blessures corporelles, vous devez toujours prodiguer les premiers soins si vous êtes en mesure de le faire. Toutefois, l’autoprotection est la première priorité ici, car vous ne devez pas vous exposer à des risques inutiles. Tout d’abord, il est important d’avoir un aperçu de la situation actuelle. Par exemple, si des personnes sont toujours coincées dans le véhicule, vous devez essayer de les libérer. Avant de poser les mains sur des étrangers, assurez-vous de leur parler pour voir s’ils sont conscients. Vous pouvez alors leur parler et leur dire exactement ce que vous avez l’intention de faire. Si une personne saigne ou si des plaies ouvertes sont visibles, il faut les panser avec des bandages. Une trousse de premiers secours adaptée est indispensable dans chaque voiture. Il faut être particulièrement prudent en cas d’incendie d’un véhicule, surtout si de l’essence ou d’autres liquides fuient. Si vous en avez les moyens, vous devez d’abord maîtriser l’incendie, soit avec un extincteur, soit avec une couverture. Même si cela entraîne la perte de précieuses minutes, cela peut éviter des dommages plus importants. Comme une telle mesure n’est pas sans danger, ce qui suit s’applique ici aussi : il est impératif que vous observiez votre propre protection.

Envoyer un appel d’urgence

En cas d’accident avec des personnes blessées, vous devez toujours passer un appel d’urgence. Ce devrait également être l’une de vos premières actions. S’il y a plusieurs passants sur les lieux, une autre personne peut prendre la relève pendant que vous vous occupez déjà des personnes concernées. Il est important de veiller à ce que les personnes blessées ne soient pas laissées seules. L’appel d’urgence est effectué via le numéro 112. Il est important de fournir des informations spécifiques sur l’accident, telles que le lieu de l’accident, ce qui s’est passé et le nombre de personnes blessées. Il serait également très bien que vous puissiez donner des informations concrètes sur le type de blessure. En tout cas, ne raccrochez pas immédiatement après, mais attendez les questions suivantes.

Préserver les preuves

Pendant que vous attendez la police ou l’ambulance, vous pouvez commencer à rassembler des preuves. Les photos du site de l’accident, en particulier, sont toujours très significatives et peuvent être utilisées pour une enquête plus approfondie. Mais les déclarations des témoins qui ont vu ou entendu quelque chose à propos de l’accident peuvent également être interrogées. Le nom et l’adresse des témoins sont particulièrement importants afin de pouvoir les localiser ultérieurement. Un rapport d’accident est très important pour la compagnie d’assurance. En cas d’accident grave, la police s’en charge généralement et obtient également les preuves nécessaires.

Ce que vous devez savoir sur la carte verte d’assurance
Quelle est la valeur résiduelle d’une voiture impliquée dans un accident ?